HUMANISME

RENAISSANCE & HUMANISME

Avec la Renaissance (XVI°) se déploie un mouvement intellectuel et littéraire : l’Humanisme.

Humanisme xvi siecle (404.47 Ko) (cliquez sur le lien pour voir la carte en grand)
 

L’ humanisme est un mouvement de pensée européen pendant la Renaissance, qui se caractérise par un retour aux textes antiques, comme modèle de vie, d’écriture et de pensée.

Au XVIe siècle, l’humaniste, “l’umanista” s’occupe d’ humanitésstudia humanitatis en latin : il enseigne les langues, les littératures et les cultures latines et grecques.

Plus largement, le terme humanitas est pris dans le sens cicéronien et représente « la culture qui, parachevant les qualités naturelles de l’homme, le rend digne de ce nom ».

Raphaël, L'Ecole d'Athènes
Vinci, L'Homme de Vitruve

 L’Humanisme, sans pour autant s’opposer à la religion, remet “l’homme au centre du monde”, fait confiance à la connaissance, à l’observation scientifique, à la raison.

Cette nouvelle position remet en cause la vision du monde telle qu’elle était véhiculée jusque là par la seule église catholique romaine. 

http://iframe%20frameborder=0%20width=480%20height=270%20src=//www.dailymotion.com/embed/video/x178c1x%20allowfullscreen%20allow=autoplay/iframe

 Les savants et érudits de l’époque vont réapprendre le grec ancien, l’hébreu et redécouvrir les philosophes de l’Antiquité (notamment Platon) que l’Eglise avait rejeté. Ils vont également relire les textes sacrés (Ancien et Nouveau Testament) dans leurs langues d’origine et ne plus se fier uniquement aux traductions et interprétations de l’église romaine.

Luther

Ce renouveau a pour conséquence le protestantisme (1517 avec Luther) qui propose une nouvelle manière de percevoir et de vivre la foi chrétienne, plus personnelle, plus proche de la bible. Il en découlera les guerres de religion.

 

Quant aux grandes découvertes,elles obligent la civilisation européenne à se confronter à d’autres civilisations, d’autres mondes, d’autres peuples aux moeurs trés différentes . Et également à se poser la question : qu’est-ce que l’ homme ? (voir la controverse de Valladolid)

 Les humanistes  défendent la tolérance envers ces « nouveaux hommes ».

Pour la première fois, l’esclavagisme, le colonialisme, le racisme et l’intolérance sont combattus (Les Essais, Montaigne).  

Grandes découvertes : Colomb

Le  mouvement  humaniste met l’homme au cœur de ses préoccupations et s’attache à développer toutes  ses capacités, d’où l’importance accordée à l’éducationLes  humanistes repensent la place de l’homme dans le monde et veulent en faire un être autonome, capable de réflexion, et ce grâce à une éducation repensée.

Rabelais
François 1er par Clouet

Ce mouvement de retour à l’Antiquité s’accompagne d’un travail sur la langue nationale : le français s’enrichit d’un vocabulaire savant créé à partir du latin et du grec. Les poètes français revendiquent un renouvellement de la langue française dans la Défense et illustration de la langue française de Joachim du Bellay.

La Renaissance est aussi  une  période  très  riche  artistiquement, les  normes  esthétiques sont renouvelées dans tous les domaines  et la poésie rivalise avec les arts pour célébrer  la beauté, avec Ronsard par exemple.

L’humanisme est affaibli dans la seconde partie de XVI ème siècle avec les guerres de religion qui opposent catholiques et protestants dans toute l’Europe. La tolérance et la soif de connaissances sont alors mises en péril par la violence, l’intolérance et la barbarie de cette période.

Néanmoins, l’humanisme perdure: on le retrouve au XX° chez Camus…Mais c’est un humanisme sans dieu.  

Art de la Renaisance